Blade Mc AliMBaye

tof4

Blade Mc/AliMBaye est un artiste franco-sénégalais, Natif de la Normandie. dès son plus jeune âge, ses questionnements s’expriment et trouvent refuge dans différentes expressions artistiques affichant une capacité d’écriture reconnue par ses pairs, il décide de se consacrer pleinement à une activité artistique entre la poésie, la musique, théâtre, danse et cinéma. Autodidacte, sa créativité lui permet des collaborations et des tournées internationales; avec la compagnie Montalvo-Hervieu dans On DanFe, la Bossa-Fataka, Dans la création Pas de Quartier d’Eric Checco qui a révélé les danseurs Les Twins, Cie R.I.P.O.S.T.E dans contes marrons et Ecorce de peines avec D’ de Kabal, Cie 0,10 dans Troyennes, les morts se moquent des beaux enterrements mise en scène par Laetitia Guedon où il tenait le rôle de Poséidon, Athéna et le compositeur de l’ambiance musicale ou encore des collaborations avec Stefan Filey, le violoncelliste Vincent Ségal, le comédien Jean-Michel Martial qu’il a réuni dans un album, Bleu: Point Zéro issu d’une trilogie littéraire et musicale, “Bleu, Blanc, Sang”. Il met aussi sa plume au service des autres.

Blade MC : un slammeur, un rappeur ? Mais qui est-il ?
Blade MC est un artiste multiple et intrigant qu’on retrouve là où on ne l’attend pas. Ses différentes collaborations l’ont mené sur diverses scènes du monde, du ‘Festival Afrikakeur’ à la pièce ‘Le Petit Chaperon en Sweat Rouge’, Blade MC évolue depuis plus de 10 ans aux côtés d’artistes comme D’ de Kabal, Grand Corps Malade, Jean-­‐Michel Martial, Stefan Filey, Vincent Ségal, Les Nubians…

C’est en participant aux premières battles open mic / slam que Blade MC se fait remarquer pour ensuite intégrer de grandes compagnies comme Montalvo Hervieu. Entre le théâtre, la danse et la musique, il s’embarque dans diverses tournées internationales. Originaire du Havre, c’est par la danse qu’il découvre la culture Hip-Hop, viendra le graff puis l’âge d’or du rap français des années 90. Il est influencé par les grands noms de la musique afro caribéenne (Youssou’n’dour, Ismaël Lo, Fela, Bob Marley…), afro-américaine (James Brown, Mickaël Jackson, Otis Redding, Marvin Gaye…) mais aussi française revendiquant Ferré, Vian ou Brassens. A citer également, des références littéraires choisies et historiques, de Cheikh Anta Diop à Maryse Condé en passant par Aimé Césaire et Frantz Fanon.

Artiste accompli, autodidacte, Blade MC Alimbaye se distingue par sa polyvalence puisqu’il est à la fois rappeur, beat boxer, poète, compositeur, auteur… Sa ligne artistique et sa musique militante sont construites sur un discours engagé, instruit d’Histoire, résultant sur des textes poignants où chaque mot, chaque phrase est chargé de sens. Il se veut être le reflet de notre époque par son devoir de mémoire. Dès 2002, Blade MC est reconnu pour ses talents d’écriture et de composition musicale. Il devient intervenant pour la ville de Rueil-­Malmaison et propose un atelier d’écriture, Slam et MAO. Par ses différents shows, il gagne rapidement en notoriété lors d’événements culturels variés. Le théâtre tient une place de choix dans sa carrière car il participe régulièrement à des pièces, toujours soucieux de mettre en avant la richesse de la culture Hip-Hop. On a pu le voir dans “On danfe” (Montalvo Hervieu, 2006), “La Bossa Fakata de Rameau” (Montalvo Hervieu, 2006), “Pas de quartier” (Eric Checco, 2007), au Festival OFF d’Avignon en 2007, “Ecorces de Peines” (D’ de Kabal, 2008), au Festival des Etés de la Danse (avec Alvin Ailey), “Le Choc des Titans” (Quality Street, 2008)… Blade MC Alimbaye s’est produit de Paris à Jakarta en passant par Pékin, Bangkok, Manille, Taïpeï, New York, Alger, Beyrouth, la Guyane, la Martinique ou encore la Guadeloupe.

English bio :
Blade Mc / AliMBaye is a Franco-Senegalese artist, native of Normandy. from an early age, his questions are expressed and find refuge in different artistic expressions showing a writing ability recognized by its peers, he decided to devote himself fully to an artistic activity between poetry, music, theater, dance and cinema. Self-taught, creativity allows her collaborations and tours international; Montalvo-Hervieu with the company in On Danfe, Bossa-Fataka, In “Pas de Quartier” creation of Eric Checco and Playmo which revealed the dancers Les Twins, Contes Marrons with D’ de Kabal, 0.10 Cie In Troyennes, the dead laugh beautiful funerals staged by Laetitia Guedon where he played the role of Poseidon, Athena and composer the musical atmosphere or collaborations with Stefan Filey, cellist Vincent Segal, the actor Jean-Michel Martial he met in an upcoming album, Bleu :Point Zero from a literary and musical trilogy, Bleu, Blanc, Sang. it also puts his pen to the service of others


www.bladealimbaye.com
www.facebook.com/Blade-McAlimbaye-167384283294161/?fref=ts
https://soundcloud.com/blade-mc-alimbaye
www.facebook.com/Diaspora-Rockers-47615495562

Blade MC AliMBaye – Bleu:Point Zéro (2015)
Blade MC AliMBaye – Bleu:Point Zéro (2015)

Les commentaires sont fermés