Everydayz – Né sous le sun (2014)

Artiste
Everydayz
Titre
Né sous le sun
Format
EP
Label
Cosmo Nostro
Release date
15/04/2014
Com de presse

1. Occasional Rain
2. Crimson
3. Article 1
4. Né Sous Le Sun
5. Empire Business ft. Zi
6. Fast Life
7. Hiéroglyphes

“Né Sous le Sun”

Il a beau être « né sous le sun », Ilia Elitch Koutchoukov alias Everydayz ne se la coule pas douce pour autant. D’où ce surnom, référence au stakhanovisme musical du perpignanais. Né sous le sun, donc. Une manière pour Ilia de désigner sa bonne étoile : « J’ai pris le soleil comme symbole du pouvoir, de la richesse, de l’or et de la domination », lance-t-il, comme une déclaration d’intention pour ce nouvel EP. De domination, il est indirectement question ici : difficile d’imaginer un single de spring-break tel que « Né sous le sun » ne pas inonder les dancefloors tôt ou tard.

Quant à la « richesse », plus que d’espèces sonnantes et trébuchantes, elle fait écho au fourmillement de détails des productions d’Everydayz, qui tricote autour de ses beats comme un artisan. L’autodidacte revendique l’influence de Drake, Clams Casino et A$AP Rocky. « Né sous le Sun, c’est une façon de dire qu’on est tous des enfants du soleil », poursuit Ilia, « que l’on possède tous une force ou un talent et qu’on a le choix de canaliser cette énergie dans quelque chose de positif soit pour détruire ou bâtir un empire ».

“Everydayz”

Ilia “Everydayz” Koutchoukov est un garçon de son temps. Du genre de ceux qui piochent partout et s’inspirent de tout. Minot de Perpignan, le jeune Ilia a longtemps partagé son temps entre les sons de la rue, les fusions électroniques balancées dans sa chambre et les rangs studieux du Conservatoire.

Du vintage au moderne, le producteur n’a jamais eu envie de choisir. Mieux, il triture et mélange les styles. Ses productions s’écoutent comme des mélodies hybrides où les notes et les gammes s’entrecroisent, de la pop au hip hop, entre rythmes blacks infusés par les années 1970 et la musique concrète.

Aussi, rien ne sert de catégoriser Everydayz sur un créneau distinct : si son port d’attache reste le beatmaking, il n’hésite pas à aller voir ailleurs, tantôt dee-jay, tantôt compositeur de productions originales pour des spectacles de danses (l’inauguration de l’espace “Made” à Berlin) et des séries télévisées (Les Lascars sur Canal Plus). Récemment, sa tournée avec le rappeur Némir, ainsi que ses prestations en solo lui ont apporté une solide expérience de la scène, légitimant un passage en Boiler Room en 2013. Signe incontestable de l’étendue de son talent, il collabore désormais avec le producteur et dee-jay Agoria au sein du duo qu’ils forment ensemble, SunLune.
Loin de s’arrêter en si bon chemin, Everydayz poursuit aujourd’hui sa recherche constante sur la scène musicale, par delà les frontières et les envies.

Photos de presse et visuels HD

Les commentaires sont fermés