Charly B

tof4

Avec son timbre de voix unique et particulier, et son inspiration débordante, Charly B compose et écrit ses textes depuis une quinzaine d’années avec enthousiasme et talent. Puisant son inspiration tant dans la musique classique que dans le reggae traditionnel et la culture « big tune » du dancehall, il produit un son nouveau d’une réelle portée. Son phrasé en français est savoureux, ses beats et rythmes surprenants et inattendus. Cet artiste est devenu plus que jamais un chanteur incontournable de la scène internationale. Son album « Forever » (French Edition) représente la genèse d’un nouveau son d’essence franco-jamaicaine. Après Gentleman pour l’Allemagne, Alborosie pour l’Italie, Collie Buddz pour les Bermudes, nous sommes fiers de vous présenter le nouvel ambassadeur français sur la scène internationale d’une musique qui relève plus de l’alternative hip hop que du reggae proprement dit.

Charly B est remarqué en 2009 par Jon Baker de Forward Recordings et Geejam Recordings, le label qui a sorti l’album Soul Pirate d’Alborosie et par Reggae Europe, partenaire actif du Rototom. C’est à Geejam Studio, l’un des plus grands studios en Jamaïque qu’il enregistre cet album. La plupart des instrumentales ont été composées par Dale Virgo (Dizzle), ingénieur qui s’adapta au mieux et composa les instrumentales en fonction des clés et du ton précis de Charly B. Dans la versión anglaise de l’album, qui sortira bientôt au Royaume-Uni, quatre instrumentales ont également été composées par Alborosie, venu spécialement de Kingston avec son groupe pour apporter une nouvelle vibe aux sons de Charly B.

L’arrivée sur les ondes de ce musicien « sans frontières » dans ce style mêlant reggae, dancehall, hip hop et chanson française, amène un renouveau bien nécessaire. Ce français né dans une famille de musiciens manie comme personne le patois jamaïcain, couplets de rap français et rythmes innovants. Son inspiration est illimitée et débordante autant que ciblée. Citant toutes sortes d’influences, depuis les compositeurs classiques aux grosses pointures du reggae comme Sean Paul, Shaggy ou Bounty Killer, Charly B s’inspire des grands et s’inscrit dans cette lignée en créant sa propre mixture lyrique. Ses études musicales au Canada, ses longs séjours en Jamaique, le temps passé en France et en Espagne

forment le fondement de sa vision artistique. Il s’est produit avec des légendes du dancehall tels que Capleton, Kiprich, De Marco ou Antony B, sans oublier de mentionner de nombreux prix remportés comme le 1er prix du meilleur singjay de Genève en 2002, 1er prix du meilleur singjay de Suisse en 2006, et 1er prix de la meilleure chanson reggae européenne en 2009. Créateur et porte-parole de la jeunesse actuelle,Charly B est unique en son genre. Non seulement côté et reconnu, il est aussi l’esclave de sa muse, cette passion créatrice qui l’habite, et qui est à l’origine de ce son neuf.

Ce chef-d’œuvre de la musique franco-jamaïcaine est sans doute l’album le plus abouti de sa carrière. Le flow de Charly B est dynamique et entrainant. Son timbre de voix bien particulier est addictif. On trouve différents tempos dans cet opus, allant du très lent et doux aux rapides et motivant pour les soirées endiablées. Charly B chante et parfois rape, toujours avec un bon message. Que ce soit une musique pour club ou plus relaxante, l’album « Forever » propose toutes sortes de vibes.

Sachant s’adapter à différents styles (reggae, dancehall, hip hop, fusion Afrique, Caraïbes) l’artiste propose avec « Forever » 15 titres de qualité grâce auxquels il nous emmène dans son univers. Son inspiration y a été débordante, si l’on considère les différents flows, styles, rimes et lyrics choisis. Alternant les thèmes classiques du reggae (les femmes, la société) et restant toujours inspiré par la vie et le contexte social, Charly B aborde des thèmes délicats tel que la drogue (Oui à la vie et l’Addiction), ou du stress de la vie actuelle avec le très réussi Robot de sang, sans oublier de parler d’amour et des relations entre les êtres (L’amour, Diablesse, Que pour toi, Gipsy, Personne peut m’expliquer Baby Baby). Mais c’est avec le hit Forever que Charly B brille démontrant notamment son habilité à manier le patois jamaïcain. Il a en effet récemment passé plus de temps en Jamaïque qu’en France, à Port Antonio, où il y est une personnalité appréciée de la ville, et il s’y sent chez lui. On y retrouve aussi de vrais appels à sa révolte consciente (Système, Grands bandits). Ambassadeur de l’unité entre les peuples, Charly B envoie un message fort à l’Afrique (Afrique unis-toi), message d’amour envers ses amis africains, et ce merveilleux continent. Très conscient aussi des problèmes de la planète, il nous fait vibrer avec Le Rêveur, avant de nous rappeler l’essentiel, il faut vivre et profiter car Le Paradis n’est pas garanti. Une vraie fraîcheur, une découverte détonante, disponible en distribution digitale le 29 octobre 2012.

LA VIDEO “FOREVER”
Qui pourrait tourner une vidéo dans un pays comme la Jamaïque et avoir toute la population derrière lui ? Charly B peut être fier d’avoir toute la ville de Port Antonio qui le soutient et a participé avec plaisir au tournage de ce clip. Jeunes, moins jeunes, rastas, danseurs, tout le monde a mis du cœur pour figurer dans cette vidéo colorée et originale.

Rick Elgood qui a effectué le tournage de Forever, a à son actif Dancehall Queen (Beenie Man), Kingston Town (Alborosie) et bien d’autres chefs d’œuvre du genre.

BIO (Wikipedia) : EnglishFrançaisEspañolChinese


www.charlyb.com
www.facebook.com/charlybmusic
twitter.com/charlybmusic
soundcloud.com/charlybmusic
http://www.myspace.com/charlyb

Charly B – Journey Of Life (2017)
Charly B – Journey Of Life (2017)
Charly B – Forever (2013)
Charly B – Forever (2013)

Les commentaires sont fermés