Jah9 – Note To Self (2020)

tof4
Artiste
Jah9
Titre
Note To Self
Format
CD / Vinyl / Digital
Label
VP Records
Release date
13/03/2020
Com de presse

1. Heaven (Ready Fi Di Feeling)
2. Ma'at (Each Man)
3. Mindstorm (Interlude)
4. Note To Self (Okay) Feat. Chronixx
5. Field Trip
6. New Race (A Way) Feat. Akala
7. Hey You
8. Highly (Get To Me)
9. Feel Good
10. Love Has Found I
11. You And I Feat. Pressure Busspipe
12. Ready To Play Feat. Tarrus Riley
13. The Reflection (Interlude)
14. Could It Be
15. In The Beginning (Interlude)


Album cover photo by Wade Rhoden (@waderhoden)
MUA/HAIR: Ioka (@ioka.ja)
Stylist: Troy Oraine (@iamtroyoraine)

JAH9 est disponible en interviews
N’hésitez pas à nous contacter !


En tournée cet été en Europe !


Nouveau single Highly (come to me)
Streaming : https://Jah9.lnk.to/Highly

Précommandez l’album « Note To Self »
https://www.vpreggae.com/note-to-self-jah9/
Pre-save : https://Jah9.lnk.to/NoteToSelf


L’ascension de JAH9 s’est faite à la manière d’une mélodie qui se développe dans le temps, captant à la fois l’air du temps présent que l’esprit des Anciens et dispensant ses visions pour un avenir meilleur. C’est en s’intéressant d’abord à la poésie, au dub et à la spiritualité que la jeune femme est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, une figure féminine incontournable de la scène reggae. Jah9 sera sur le devant de la scène dès les prémices du retour au reggae conscient en Jamaïque (Reggae Revival). Un mouvement directement inspiré par le roots des années 70, laissant une large place au dub instrumental.

La voix de Jah9 surprend à la vue de sa fine silhouette. Quand on la voit chanter, on voit qu’elle convoque une âme bien plus ancienne que la sienne. Elle évoque Nina Simone dont la voix portait en elle combats, vérité et justice. La philosophie et l’esthétique de Jah9 résident dans l’équilibre qu’elle parvient à maintenir entre les éléments qui font son identité, allant jusqu’à créer son propre style musical qu’elle nomme ‘Jazz on Dub’ (inauguré sur l’album 9).

Née Janine Cunningham, Jah9 passe les 9 premières années de sa vie à Falmouth, Trelawny sur la côte Ouest de Jamaïque avant de s’installer à Kingston en 1991. Cette fille de la campagne, habituée à l’idyllique Falmouth où tout le monde se connait, se retrouve vite dans le chaos de la capitale jamaïcaine. Particulièrement à l’écoute de son environnement, elle choisit de s’immerger totalement pour mieux trouver sa place. C’est finalement par l’écriture qu’elle décidera d’exprimer ses sentiments. Elle grandit dans un contexte familial très spirituel, avec un père pasteur et une mère travailleuse sociale. C’est donc très tôt qu’elle prend conscience des injustices sociales. Cependant, il lui faudra attendre d’entrer à l’University of the West Indies pour décider d’entamer un long processus personnel dans le but de réellement trouver sa voie. Elle rencontre notamment une communauté engagée de Rastas et prend l’habitude de méditer (reason) de longues heures avec eux autour du feu et des herbes. Son cœur est grand ouvert aux enseignements d’Hailé Sélassié I et ses oreilles attentives à la basse lourde et hypnotique propre au roots reggae. Janine s’empare de son prénom d’enfance et adopte Jah9 lorsqu’elle comprend la signification du mot ‘Jah’ mais aussi du chiffre 9.

C’est grâce à ses poèmes qu’elle se fait remarquer dès 2009 dans l’underground jamaïcain puis décide de faire vivre ses écrits sur fond de dub instrumental et recevra de nombreux encouragements à la sortie de ses premières chansons. Jah9 commence à enregistrer avec le pianiste et flûtiste Sheldon Bernard avant que ses démos séduisent le légendaire Beres Hammond, qui ne cessera de l’aider à développer sa technique vocale. C’est ensuite portée par le producteur à succès Donovan Bennett (Don Corleon Records) qu’elle sortira ses 2 premiers singles officiels : Warning et Keep Holding Down fin 2010.

Sa détermination et son engagement explosent au grand jour à la sortie de son premier album « New Name » sous forme d’hommage à son voyage introspectif, produit par le producteur pionnier des sound sytems Rory ‘Stone Love’ Gilligan. Consacré Album de l’année par le site Achisreggae.com, l’album est décrit par Angus Taylor (Unitedreggae) comme une somme d’éléments superbes imbriqués, aux racines culturelles puissantes. Avec des hits comme Avocado, New Name et Legitimate, le premier effort de Jah9 connaît un large écho. Depuis 2013, Jah9 s’est produite avec son groupe The Dub Treatment dans les plus grands festivals reggae US et européens. Décrite comme une ‘Black Magic’ et possédant ce vibrato envoutant unique qui n’est pas sans rappeler le timbre d’une jeune Ella Fitzgerald, elle rappelle aussi le flegme d’une Erykah Badu. Ses performances live emplies de dub veulent élever les esprits et apporter du spirituel. Instructrice de yoga confirmée (méthodes Kemetic, Ashtanga et Iyengar) Jah9 est aussi connue pour ses pauses imposées à son public durant ses concerts, leur demandant de prendre le temps de respirer profondément. Telle une façon d’intégrer pleinement ses fans, elle pratique également un concept de ‘Yoga on Dub’ s’appuyant sur un puissant rythme organique. Jah9 est enracinée dans son héritage africain et habitée par la volonté de servir son peuple.

En 2015, alors qu’elle est en tournée en Italie et à Malte, elle s’engage auprès de réfugiés africains, partageant avec eux ses idées sur le monde nouveau auquel ils vont faire face, une bienveillance naturelle, allant jusqu’à leur prodiguer des techniques de respiration du yoga, comme une thérapie pour soigner le traumatisme du déracinement. Les mots de Jah9 sont le reflet de la vie qu’elle s’est construite. Reconnue pour son activisme auprès de sa communauté, Jah9 s’est toujours engagée auprès des plus jeunes, pour leur accès au travail. Elle a notamment aidé à développer des programmes d’aide sociale à Kingston comme « Healing of the Nation », vaste campagne de sensibilisation du public. Elle a également aidé à la création de l’ONG culturelle « Manifesto JA » en 2005. En 2016 – l’année universelle du chiffre 9 (2+0+1+6) – Jah9 est établie en tant qu’artiste, reconnue en tant qu’auteure à portée révolutionnaire. Aujourd’hui, elle déplace son attention sur l’élaboration et le déploiement de son style musical personnel, le ‘Jazz on Dub’. Portée par son féminisme – qu’on retrouve dans la symbolique du 9 en lien avec la création de l’univers – Jah9 sort divinement son deuxième album, intitulé « 9 » le 9 septembre 2016, instantanément acclamé par la critique. Elle en tirera des hits comme Humble Mi, Hardcore et Natural Vibe, le potentiel de l’artiste est incontesté. Un deuxième opus qui l’installe confortablement sur la scène musicale professionnelle.

Jah9 continue de créer sur ses solides fondations, parcourant le monde entier pour faire entendre le message inhérent à sa musique. Un mouvement permanent à travers le monde qui lui permet de s’enrichir personnellement, d’apprendre et d’aujourd’hui proposer un tout nouvel album inspiré à son public.


www.instagram.com/jah9online
www.facebook.com/jah9online
www.twitter.com/jah9
https://soundcloud.com/jah9online
www.youtube.com/jazzondub


Visuels et photos HD à télécharger :

 

Les commentaires sont fermés