Clive Hunt - Blue Lizzard (2020)

VP Records célèbre la carrière du musicien et producteur Clive Hunt avec deux albums


ARTISTE : Clive Hunt
TITRE : Blue Lizzard
FORMAT : Vinyle (ed. limitée) / Digital
LABEL :VP Records
RELEASE-DATE / SORTIE : Décembre 2020

Ecouter : ICI
Commander : ICI
Playlist Spotify : Clive Hunt – Satta Massa Ganna
Sortie physique fin décembre
(VP Records / Socadisc)

Ecouter : ICI
Commander : ICI
Playlist Spotify : Clive Hunt – Satta Massa Ganna
Disponible depuis le 13.11.2020 (VP Records / Socadisc)


English Biography : click here
English press-release : click here


VP Records célèbre le travail d’un héros méconnu du reggae et de la musique jamaïcaine; producteur, instrumentiste, écrivain et arrangeur Maurice Clive Hunt.

Clive Hunt est connu pour avoir produit certains des plus beaux albums du répertoire comme l’album emblématique Satta Massa Ganna des Abyssinians, Milk and Honey de Dennis Brown, Putting Up Resistance de Beres Hammond, et pour les sorties plus récentes de VP Records avec Richie Spice, Jah Cure, Queen Ifrica et Jah9.

La carrière de Clive Hunt est cette année célébrée à travers une anthologie de ses productions classiques, Bad Bad Bad, et un tout nouvel album instrumental, Blue Lizzard. Plus de 50 sessions essentielles de Hunt sont également rassemblées sur la nouvelle playlist de la série VP Records Icons, Clive Hunt – Satta Massa Ganna, disponible sur les principales plateformes de streaming.

Ecouter la playlist :

Blue Lizzard est le premier album reggae instrumental de ce genre à sortir de la Jamaïque depuis l’apogée des studios de Channel One et Joe Gibbs à la fin des années 1970 et l’influent album Man From Wareika de Rico Rodriguez. Blue Lizzard présente des compositions originales et plusieurs adaptations classiques, toutes arrangées par Clive Hunt.


« Je suis arrivé à l’ère du Ska. Je jouais de la trompette à l’origine. Elle a été le point de départ à tout ce que je fais musicalement par la suite », explique le musicien surdoué, qui a réuni une liste impressionnante (et inter-générationnelle) d’artistes pour ces sessions Blue Lizzard. Un casting 5 étoiles avec : Dean Fraser, Bobby Ellis et Nambo Robinson, Robbie Lyn, Franklyn Bubbler Waul, Wayne Armond, Squidley Cole et également Kirk Bennett. L’album est prêt depuis un moment, enregistré au studio Sunpower de Jimmy Cliff entre 2016 et 2018.

C’est là que la section cuivres de Dean Fraser, Everald Gayle et Dwight Richards est entrée en scène

Clive Hunt

« J’ai toujours été immergé dans les instrumentaux. Notre culture, notre musique originelle est en grande partie basée sur les instrumentaux. On proposait souvent la version instrumentale en Face B. Puis est arrivé le dub. Je me souviens de mes débuts avec VP Records, nous passions beaucoup de temps au Studio et on pouvait composer jusqu’à 5 riddims en une journée, mais seuls 2 ou 3 étaient utilisés, laissant en plan le reste. J’ai dit à VP “Bon, laissez-moi faire quelque chose avec ça ! C’est là que la section cuivres de Dean Fraser, Everald Gayle et Dwight Richards est entrée en scène, avec des apparitions spéciales de feu Nambo Robinson et Bobby Ellis, décédés peu de temps après la fin de l’enregistrement d’ailleurs. C’est Ellis qui joue le bugle sur Bobby Blue »

En préambule à la sortie de Blue Lizzard, l’histoire de Clive Hunt se complète avec Bad Bad Bad, une compilation rétrospective des exceptionnelles productions roots reggae des années 1970 et 80 de Clive Hunt, compilée par Chris O’Brien, mettant en vedette divers artistes qui ont contribué à bâtir la réputation qu’est aujourd’hui celle du producteur jamaïcain. Le tracklisting comprend des morceaux rares de Bonny Gayle, Dennis Brown, The Abyssinians, Junior Murvin, Max Romeo, Marcia Griffiths ou encore Pablo Moses, ainsi que Clive Hunt lui-même, dans son personnage de chanteur ‘Lizzard’.

Deux sorties conjointes qui montrent toute la résilience de l’un des plus grands producteurs de reggae et d’un contributeur clé à l’héritage de la musique jamaïcaine.

Pour aller plus loin : Interview de Clive Hunt au sujet de l’album Blue Lizzard (2019)

Suivez Clive Hunt

Suivez VP Records

AUDIO / SONS

VIDÉOS


BIOGRAPHIE

Originaire de Linstead, St. Catherine, Jamaïque, Maurice Clive Hunt a grandi près de l’endroit où son père Rasta avait aidé à fonder l’un des premiers tabernacles (temples) Rasta en Jamaïque, sur une colline près de Wakefield. Il apprend la trompette à la Stony Hill Approved School et, à l’âge de 17 ans, rejoint le 1st Battalion Jamaica Regiment Band. Clive Hunt a développé un intérêt pour la théorie musicale et l’arrangement, ce qui l’a amené à étudier à la Royal Military School of Music de Kneller Hall, au Royaume-Uni. Alors qu’il jouait au sein de l’Orchestre philharmonique de Jamaïque tout en étant en service dans l’armée, il était aussi membre des Dragonaires de Byron Lee et trouvait des solutions lorsque des artistes de passage tels que Mighty Sparrow, avaient besoin d’arrangements pour leurs performances live. Hunt s’est rapidement impliqué dans des sessions d’enregistrement en studio via ses contacts directs avec des membres des Fab 5 et de Now Generation, initialement produit par Harry Johnson, Derrick Harriott, Duke Reid, puis pour le nouveau studio Channel One de la famille Hoo Kim, où il a participé à certains de leurs premiers albums instrumentaux.

Tout au long des années 1970, Hunt a largement enregistré en tant que multi-instrumentiste (cuivres, basses, claviers…) arrangeur et producteur indépendant. Sa production la plus connue et la plus influente de l’âge d’or du reggae est le LP des Abyssinians Satta Massa Ganna. Au cours de la même période du milieu des années 1970, Hunt a enregistré les Skatalites, Max Romeo, Pablo Moses et des artistes plus obscurs, dont Bonnie Gayle et Sylford Walker. Notamment, Hunt a utilisé le surnom du groupe In Crowd pour sa première production, l’autoproduit « Milk and Honey », popularisé plus tard par Dennis Brown.

Clive Hunt s’illustre notamment en tant que trompettiste sur le disque Spellbound de Dennis Brown et a produit des morceaux pour le premier album de Brown chez A&M Records “Foul Play”. Il a également enregistré et arrangé des sessions-clés pour le groupe Bullwackies de Lloyd Barnes à New York à la fin des années 1970 / début des années 1980. Il apparaît en bonne place dans le film documentaire essentiel Bullwackie de 1985. C’est au cours de cette même période qu’il réalise certains de ses arrangements préférés, dont les albums “Mama Africa” et “Mystic Man” de Peter Tosh.

Clive Hunt reste aux États-Unis jusqu’à la fin des années 1980, mais retournera finalement en Jamaïque où sa carrière de producteur et d’arrangeur se poursuivra, à l’ère d’un numérique en évolution rapide. Il a coproduit un certain nombre de singles et d’albums pour Tappa Zukie, dont « Putting Up Resistance » de Beres Hammond, et son CV comprend aussi des collaborations avec Bob Andy, Jimmy Cliff (y compris en tant que co-producteur du hit I Can See Clearly Now), Tyrone Taylor ou encore Dawn Penn, pour n’en citer que quelques-uns parmi des centaines (!) d’interprètes.

Ces dernières années, Clive Hunt s’est engagé dans de nombreux projets en collaboration avec VP Records, y compris en 2019/2020 les nouveaux albums de Jah Cure, Queen Ifrica, Etana, Ikaya, Richie Spice, Jah9, la série “One Drop Anthems” et l’album hommage “We Remember Dennis Brown”. Il développe actuellement un studio et mène une retraite créative à Sainte-Catherine, sur la terre même où son père a aidé à fonder l’une des premières communautés Rasta autonomes. Cette fin d’année 2020 vient célébrer le travail de Clive Hunt avec la sortie de deux albums chez VP Records : “Bad, Bad, Bad” est une collection de singles rares des années 1970 et 1980 quant à “Blue Lizzard” il s’agit d’un album rassemblant tous les riddims instrumentaux inédits dans le style des albums Channel One des années 1970 auxquels il contribua à l’origine. D’autres de ses productions cruciales et intemporelles sont mises à l’honneur sur la playlist dédiée au producteur par VP Records : Clive Hunt – Satta Massa Ganna.

Biographie et com de presse par Carter Van Pelt (VP Records)
Traduction : iWelcom

Photos de presse et visuels HD à télécharger :

Clive Hunt – Blue Lizzard (2020)
Clive Hunt – Bad, Bad, Bad (2020)

Les commentaires sont fermés